28/03/2012 - BNP Paribas Women’s Networks Cocktail – Season 3 OLD - A venir



«Retour sur les résultats de la Consultation Financi'Elles-CSA»




En septembre 2011, certains et certaines d’entre vous ont participé à une consultation sur le thème de la confiance des femmes cadres, organisée à l’initiative de Financi’Elles et de l’Association BNP Paribas MixCity. Cette consultation a été menée auprès de plus de 86 000 cadres hommes et femmes de 8 entreprises du secteur de la Finance, de la Banque et de l’Assurance.


Le 30 janvier 2012, l'Association BNP Paribas MixCity a souhaité restituer les résultats de la Consultation lors d’une conférence animée par Elisabeth Martine-Cosnefroy , Présidente d’Adequation MR, qui a piloté la consultation en partenariat avec l’institut CSA et Financi’Elles.



Elisabeth Martine-Cosnefroy , Présidente d’Adequation MR


La conférence était ouverte à l'ensemble des collaborateurs du Groupe, hommes et femmes. Laure Morsy, Présidente de l’Association BNP Paribas MixCity, a accueilli une centaine de personnes, ainsi que Hans Vanbets, Head of HR Development Global Policies et Elisabeth Karako, Responsable Diversité.


La conférence a été retransmise en directe au Luxembourg, ce qui a permis aux collaborateurs du Groupe, Eric Martin, Président du Comité de direction BGL BNP Paribas et Thierry Schuman, responsable RH Groupe Luxembourg de participer à la discussion.


Bénédicte Guerin-Cribier, Vice-Présidente de l’Association BNP Paribas MixCity, a ouvert la conférence en soulignant qu’à l’entrée dans la vie professionnelle, et dans les premiers niveaux hiérarchiques, les femmes sont aussi nombreuses que les hommes. Toutefois, elles peinent à atteindre les 10% dans les postes dirigeants.




Les résultats



Les résultats révèlent des convictions partagées :

-  Le secteur de la Finance, de la Banque et de l’Assurance, est globalement considéré comme étant un secteur professionnel jugé favorable aux femmes

-  Hommes et femmes s’accordent sur le fait que davantage de mixité favoriserait la créativité et «une meilleure prise en compte des enjeux humains ». Les femmes associent mérite avec efficacité. Les hommes y voient une contribution en termes d’éthique.

-  Les femmes ont confiance en leurs capacités et sont globalement satisfaites de leur équilibre vie professionnelle / vie personnelle

-  La démarche collaborative avec Financi’Elles est très favorablement accueillie pour 97% des femmes et 89% des hommes.


Toutefois, selon les femmes, des progrès restent à faire :

Conscientes d’une volonté managériale de changement, les femmes considèrent que l’accélération de la mixité n’est pas encore au rendez-vous

L’égalité professionnelle est reconnue sur les processus RH mais reste faible sur les critères de reconnaissance

Une inégalité est perçue dans la valorisation et la mise en situation des compétences

-    Le bénéfice des mesures engagées ne touche pour l’instant qu’une minorité dans les faits

-  Une disparité des bénéficiaires de ces mesures, s’adressant en majorité aux cadres dirigeantes


Un décalage frappant apparaît entre la vision qu’ont les femmes de leur situation, et celle qu’en ont les hommes :

L’étude révèle que les hommes se montrent beaucoup plus optimistes que les femmes en ce qui concerne l’aide dont elles bénéficient : 73% des hommes considèrent que les femmes bénéficient des mesures existantes contre seulement 17% des femmes.


L’enjeu pour les Ressources Humaines est désormais de sensibiliser les hommes pour qu’il y ait une véritable prise de conscience de leur part en ce qui concerne la réalité que vivent les femmes cadres du secteur. Il faut réfléchir aux actions qui peuvent contribuer à réduire cet écart de perception et lever les freins au changement.




Les questions-réponses



Hedwige Nuyens, Vice-Présidente de l'Association BNP Paribas MixCity a ensuite animé les questions-réponses et a invité Hans Vanbets, Elisabeth Karako et Eric Martin à témoigner.



Sur la scène : Elisabeth Martine-Cosnefroy; Elisabeth Karako; Hans Vanbets

En visioconférence avec BNP Paribas BGL au Luxembourg


Hans Vanbets ne se dit pas surpris par les résultats de la Consultation, qui sont très proches de la Global People Survey de BNP Paribas. Hans Vanbets explique que des mesures concrètes ont déjà été mises en place pour le suivi des inégalités entre les hommes et les femmes telles que le rattrapage des salaires, des promotions, etc.


Elisabeth Karako pense que la génération nouvelle de managers sera plus sensible à la question. Hans Vanbets soutient d’ailleurs qu’il est important que chaque manager montre


Eric Martin et Thierry Schuman soulignent l'intérêt stratégique du sujet de la mixité au sein de toutes les entités de BNP PARIBAS. Le Luxembourg n'est pas en reste en matière d'égalité des chances entre les hommes et les femmes.  Des "actions positives" vont être mises en place prochainement en collaboration avec le ministère de l'égalité des chances.  Cette initiative fait suite à un audit externe et une enquête interne auprès du personnel sur l'égalité de traitement et d'équilibre vie privée/vie professionnelle. L’audit a révélé des écarts entre le réel et le ressenti, notamment en matière d'égalité salariale.  Cela démontre l'importance de la sensibilisation et de la communication transparente et systématique en la matière.


 

Retour