Retour sur l'AGO MixCity 2018 ! Actualités MixCity Journée Internationale des droits des femmes : découvrez l'interview de la Présidente dans Le Parisien !

Une Tribune par la Présidente sur le site "Des Femmes qui comptent" !
 

Chères adhérentes, chers adhérents,

 

Découvrez la tribune d'Isabelle Guittard-Losay, Présidente de l'Association BNP Paribas, dans le cadre du projet "Des Femmes qui comptent".

Nous vous invitons à partager autour de vous !

 

En savoir plus sur le projet "Des Femmes qui comptent"

 

 

 

Suivez-nous sur Twitter @BNPP_Mixcity


 

IsabelleGLTribune d'Isabelle Guittard-Losay, Directrice des relations institutionnelles et de la coordination RSE de BNP Paribas Personal Finance, Présidente de MixCity

 

 

“Les femmes doivent oser prendre confiance en elles, mettre en avant leurs compétences, mieux définir leur plan de carrière et assumer leurs choix”

Quel a été votre parcours ?

J’ai débuté ma carrière à 25 ans comme directrice d’agence. J’ai su très tôt que je souhaitais encadrer et accompagner les collaborateurs dans leur développement dans un environnement commercial. A 35 ans, j’étais directrice régionale en Province puis à Paris  et supervisais des groupes d’agences et environ 150 collaborateurs. Puis à 40 ans, lorsque j’ai eu un enfant, je suis devenue consultante indépendante pendant 3 ans. De retour en 2009 chez BNP Paribas Personal finance, j’ai pris en charge des projets internationaux et transverses et je suis à présent directrice des Relations Institutionnelles et de la coordination RSE.

 

Quelles ont été les motivations de votre engagement dans les réseaux féminins?

Mon premier moteur a été familial : née au sein d’une famille modeste plutôt paternaliste, j’ai voulu faire mes preuves et montrer que je pouvais moi aussi accéder à des postes à responsabilités.

Mon environnement professionnel a majoritairement été masculin et j’ai très vite été confrontée aux remarques ou aux questions sur mes compétences ou mes capacités à occuper tel ou tel poste. Il a fallu beaucoup convaincre et prouver par des résultats …

Puis lorsque je suis devenue directrice régionale, certains m’expliquaient que je n’y arriverais pas et qu’il était déjà très bien pour une femme de mon âge d’avoir des responsabilités. C’est contre ce discours que je me suis engagée et ai pris à cœur d’accompagner les femmes de mes équipes, pour les aider contre les syndromes « de la bonne élève » et de « l’imposteur ». J’ai donc rejoint MixCity dès sa création en 2009, puis je suis devenue membre du board en 2013 puis présidente en 2016.

 

Qu'apporte MixCity le réseau des femmes de BNP Paribas ?

L’Association BNP Paribas MixCity a été créée en 2009 par un groupe de femmes cadres de direction dont l’ambition  était de favoriser l’accession des femmes aux postes du top management. Le réseau s’est d’abord ouvert aux femmes cadres car elles constituent le vivier qui alimente les postes d’encadrement supérieur. Nous sommes très engagées aux côtés de nos adhérentes pour les aider dans la constitution et le développement de leur  réseau,  les aider à mieux définir leur plan de carrière et à savoir ce qu’elles veulent  : nous organisons 65 événements par an, nous mettons en place des ateliers de développement personnel pour progresser sur ses soft skills, nous avons développé un programme de mentoring et  nous exposons les participantes au top management en organisant des petits-déjeuners et des conférences .

 

Quels sont les résultats ? Que doit-on faire pour atteindre la parité ?

Les résultats s’améliorent... Mais il faut aller plus loin car ils sont encore insuffisants : alors que les femmes représentent la moitié des cadres de BNP Paribas, nous ne comptons que 27% de senior managers et 3 femmes au Comex sur 19 membres. Pour faire bouger les lignes et progresser dans l’égalité professionnelle, il faut que les femmes puissent sortir de l’isolement, qu’elles puissent travailler sur les projets à forts enjeux afin d’être repérées, qu’elles soient inclues dans des short lists sur des postes clés et l’organisation doit se mobiliser pour soutenir ce mouvement.

De leur côté, les femmes doivent oser, prendre confiance en elles, mettre en avant leurs compétences, mieux définir leur plan de carrière et assumer leurs choix.

Initialement ouvert aux femmes cadres supérieures, puis aux femmes cadres, nous avons pris la décision de nous ouvrir à toutes les femmes du groupe ainsi qu’aux hommes. Cette décision a été controversée au sein de l’association mais elle nous a semblé nécessaire non seulement pour sensibiliser les hommes, dont certains sont parfois dans le déni, à la question de l’égalité professionnelle mais aussi pour avoir des alliés dans la construction des feuilles de route pour atteindre la parité.

 

Extrait du blog "Des Femmes qui comptent", 27 mars 2018. Tous droits réservés

 

Retour